Logo Acimps Santé

Comment avoir droit et réserver un taxi conventionné ?

Si vous êtes souffrant et êtes dans l’incapacité de vous rendre à un rendez-vous médical, vous pouvez recourir au taxi conventionné. Cependant, avant de bénéficier des services de ce taxi, vous devrez d’abord en avoir le droit et savoir comment le réserver. Le présent article vous fournit toutes les informations nécessaires sur le sujet.

Le taxi conventionné : de quoi s’agit-il ?

Le taxi conventionné est une voiture qui sert à déplacer des personnes souffrantes de leur domicile à leur lieu de rendez-vous médical. Il est tout l’opposé de l’ambulance qui, elle, est équipée du matériel médical servant à soigner le malade en cours de chemin. Notifions en outre qu’il est important que le taxi réservé par le patient soit un taxi conventionné cpam. En effet, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie est la seule structure qui agrémente l’usage de ce moyen de transport sanitaire.

Le taxi conventionné est par ailleurs équipé d’un chauffeur qui ne fait aucunement partie du corps médical. À préciser que les chauffeurs des taxis conventionnés doivent nécessairement être titulaires d’un PSC 1 (Prévention et Secours Civique niveau 1) et d’un BNS (Brevet National de Secourisme). Ces attributions pourront alors leur permettre de secourir le patient en cas d’urgence.

Mentionnons aussi que le taxi conventionné ne dispose pas d’une boite médicale à bord qui pourrait lui permettre d’administrer certains soins au patient. Son unique rôle est de conduire le patient à son rendez-vous médical. Cependant, si l’état du patient est critique et qu’il n’est pas en mesure de se tenir assis ou de se déplacer sans une assistance médicale, il faudra faire appel à une ambulance et non à un taxi conventionné.

Comment savoir si j’ai droit à un taxi conventionné ?

Le taxi conventionné n’est pas un véhicule qui revient de droit à tout patient. Avant de pouvoir bénéficier d’une réservation, le patient doit d’abord disposer d’un bon de transport de la part de son professionnel de santé. C’est ce bon de transport qui atteste que le patient est en état de supporter le transport par taxi conventionné. Le bon de transport doit contenir les informations suivantes :

  • L’adresse de départ et d’arrivée ;
  • La récurrence ou non du trajet ;
  • Les spécificités de la mobilité du malade.

Après avoir obtenu votre bon de transport par prescription, vous devrez ensuite le présenter à votre CPAM. C’est à cet organisme de donner le dernier accord qui vous permettra de réserver un taxi conventionné.

Quelle procédure suivre pour réserver un taxi conventionné ?

Quelle procédure suivre pour réserver un taxi conventionné ?

Le taxi conventionné est un véhicule utile pour le bien-être de tous les malades qui ont la possibilité de se tenir assis et qui doivent répondre présents à des rendez-vous médicaux, des examens à passer ou qui doivent être hospitalisés. La sécurité sociale a financé l’utilisation et la prescription de ce moyen de transport sanitaire afin que les malades soient transportés dans de bonnes conditions.

Pour réserver le taxi conventionné, il sera utile de contacter la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Vous pouvez le faire en ligne ou par appel téléphonique si vous le souhaitez. Il est aussi possible de se rendre dans une agence de la CPAM pour faire sa réservation de taxi conventionné.

Comment être sûr d’avoir réservé un taxi conventionné CPAM ?

Pour votre sécurité en tant que patient, vous devez nécessairement réserver un taxi conventionné CPAM. Cela est aussi utile lorsque vous devez bénéficier d’un remboursement auprès de votre mutuelle santé ou de votre organisme d’assurance maladie.

La vérification est efficace lorsque le chauffeur du taxi possède l’agrément de la CPAM. Il faut aussi vérifier que l’inscription « Taxi conventionné – Organismes d’Assurance Maladie » se trouve sur la vignette de la voiture de taxi.

Comment s’effectue le remboursement avec la CPAM ?

Il est important de savoir que c’est la Sécurité sociale ainsi que votre assurance maladie qui s’occupent des frais liés à votre transport par taxi conventionné. Votre CPAM prend en charge 65 % de ces frais et votre mutuelle santé se charge normalement du reste. Il peut aussi arriver que la CPAM prenne en charge totalement les frais du transport, mais cela se fait suivant certaines mesures.

Dans le cas où la CPAM prend en charge les 65 % des frais, vous devrez vous assurer que votre assurance maladie s’occupe du remboursement des 35 %. Pour ce faire, il faudra associer celle-ci à la prescription médicale qui vous recommande le taxi conventionné. Cela permet à votre mutuelle santé d’être informée des charges qui lui incombent à cet effet.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive Acimps Santé

Articles récents

Catégories