Logo Acimps Santé

Quel est le lien entre l’arthrose et la ferritine élevée ?

Il existe aujourd’hui diverses maladies musculaires qui sont répandues à travers le monde. Au nombre d’entre elles figure l’arthrose. Celle-ci est particulièrement populaire dans les quatre coins du globe. L’arthrose engendre des douleurs musculaires et articulaires qui peuvent être handicapantes pour le patient. Un cas de ferritine élevée peut provoquer des malaises musculaires chez une personne. Cette situation traduit-elle toujours une arthrose ? Bon nombre de personnes s’interrogent sur le rapport entre ces deux phénomènes. Découvrez dans cet article le lien qui existe entre l’arthrose et la ferritine élevée.

Que faut-il savoir sur l’arthrose ?

L’arthrose est une pathologie qui se caractérise par l’usure du tissu qui couvre les extrémités des os, ce qui entraîne des douleurs musculaires et articulaires. Celles-ci peuvent s’intensifier avec le temps et la dégradation du cartilage pour devenir des courbatures qui affecteront l’état de santé. Grâce à un avis de Artimium 360, vous découvrirez une solution naturelle et efficace pour lutter contre cette affection.

L’arthrose est une maladie qui touche principalement trois différentes parties. Vous avez :

  • La colonne vertébrale ;
  • La hanche ;
  • Le genou.

Les régions du corps telles que l’épaule, le poignet et la cheville peuvent aussi être touchées par les douleurs.

Quelles sont les différentes formes d’arthrose ?

L’arthrose peut effectivement se manifester chez le patient sous deux différentes formes. Il s’agit de la forme primaire et de la forme secondaire.

L’arthrose primaire

L’arthrose primaire intervient lorsque certains facteurs chez le patient n’entraînent pas l’augmentation du risque de développer la maladie. Dans ce cas, le recours aux anti-inflammatoires naturels est très efficace pour éviter la progression de l’affection de la première forme à la seconde forme.  

L’arthrose secondaire

Dans ce cas, les facteurs pouvant entraîner le développement de l’arthrose sont des maladies qui affectent les articulations telles que le diabète, le rhumatisme et la ferritine élevée. 

Arthrose et ferritine élevée

Que faut-il savoir sur le taux de ferritine élevé ?

Le terme « ferritine » comprend « fer ». Ce n’est pas une coïncidence. Le fer constitue un minéral qui intervient grandement dans le fonctionnement du corps. La ferritine est une protéine qui permet de stocker le fer dans les différentes cellules de l’organisme humain. Lorsque son taux est élevé, cela traduit que certains organes du foie sont excessivement chargés en fer. Une telle hausse peut être engendrée par une inflammation. Pour connaître votre taux de ferritine, il suffira de faire une analyse de votre sang en consultant un professionnel de santé.

Quelle est la relation entre l’arthrose et la ferritine élevée ?

L’arthrose peut entraîner chez un patient la hausse du taux de ferritine, et inversement. En effet, il existe un lien entre les deux maladies. En cas de ferritine élevée chez une personne, celle-ci peut souffrir de douleurs musculaires.

En ce sens, l’arthrose peut constituer un symptôme chez un individu qui présente un taux de ferritine élevée. Dans le même temps, le patient qui souffre d’arthrose et dont l’inflammation est particulièrement importante peut aussi présenter une hausse du taux de ferritine. Ainsi, la régulation de la ferritine est requise pour le bien-être d’une personne.

Comment assure la régulation de la ferritine ?

Pour assurer la régulation du taux de ferritine, il est important de présenter une bonne alimentation. Celle-ci doit être équilibrée et variée. Vous devez donc éviter les aliments comme la viande rouge. En cas de douleurs articulaires engendrées par la hausse du taux de ferritine, vous pouvez les soulager grâce à des compléments alimentaires naturels

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive Acimps Santé

Articles récents

Catégories