Logo Acimps Santé

Quels sont les coupe-faim puissants interdits en France ?

Dans l’intention de diminuer leur appétit et de perdre en poids, de nombreuses personnes recourent aux coupe-faim. Ces derniers sont des substances médicamenteuses utilisées pour calmer l’avidité alimentaire. Un bon nombre de ces coupe-faim présente des dangers pour la santé des consommateurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle en France, plusieurs de ces substances sont interdites. Quels sont les coupe-faim puissants prohibés par l’État français ? En quoi constituent-ils un danger pour la consommation ? Quels sont leurs effets secondaires ?

Accomplia, un coupe-faim qui diminue l’envie de manger

C’est un médicament produit par l’institut Sanofi-Aventis et conçu comme traitement pour l’obésité. Il se présente sous forme de petites gélules blanches, biconvexes avec des gravures « 20 » sur une de ses faces.

Accomplia est un coupe-faim à risques qui a, d’après les avis des consommateurs, de nombreux effets secondaires. Il a été créé pour permettre aux personnes en surpoids de perdre en tissu graisseur.

C’est une pilule composée en grande partie de rimonabant et de lactose. À cause de ses éléments constitutifs, il est susceptible de provoquer plusieurs troubles au consommateur. Parmi ces effets secondaires, il y a :

  • L’insuffisance rénale ;
  • Les troubles dépressifs
  • L’anxiété ;
  • La paresthésie ;
  • Les bouffés de chaleurs ;
  • La nausée ;
  • Les sueurs nocturnes ;
  • La dyspepsie ;
  • L’anorexie ;
  • Les pertes de mémoire ;
  • La sciatique ;
  • Etc.

Ce médicament prescrit aux personnes souffrant de diabète a reçu un nombre élevé de plaintes en raison des effets secondaires qu’il a engendrés. Il fut donc interdit dans l’Union européenne et spécifiquement en France en octobre 2008.

Mediator, un coupe-faim plus efficace que risqué

Sibutral, un autre coupe-faim aux effets indésirablesMédiator est un coupe-faim commercialisé en 1976. Il est produit par l’institut pharmaceutique Servier pour les personnes souffrant de diabète. Il a été réalisé sous forme de petits comprimés blanchâtres.

C’est une gélule prescrite aux patients souhaitant perdre du poids. En effet, il contient des éléments favorables à la synthèse du glycogène dans l’organisme pour réduire la quantité de sucres, de calories et donc de graisse dans le corps.

Toutefois, Médiator a été retiré du marché français à cause de sa modeste efficacité et parce qu’elle peut provoquer des crises cardiaques.

Il fut donc supprimé du marché en novembre 2009 par l’Union européenne après avoir reçu de nombreuses plaintes et après avoir causé plusieurs cas recensés de morts et des effets secondaires notoires comme l’hypertension artérielle pulmonaire.

Sibutral, un autre coupe-faim aux effets indésirables

Encore appelé sibutramine, ce médicament est utilisé pour traiter l’obésité. Son action limite les sensations d’avidité alimentaire et contribue à la réduction des rations nutritives. C’est une gélule qui est uniquement prescrite par les médecins.

Conçu par le laboratoire Abott en 2001, Sibutral a engendré de nombreux effets indésirables. Il ne se contentait pas de faire perdre du poids aux consommateurs, il contribuait à la détérioration de leur état de santé.

En effet, il causait des insomnies, des maladies cardio-vasculaires, de l’hypertension artérielle et bien d’autres inconforts.

En raison de ses conséquences néfastes sur la santé et des deux cas de décès observé en France, l’usage de ce dernier fut interdit dès 2010.

Si cet article vous a plu, vous pouvez également en découvrir plus sur la santé et le bien être de l’homme.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive Acimps Santé

Articles récents

Catégories