CSR N°97 | La Liberté De Conscience

Toutes les professions médicales sont prises dans un étau. D’un côté ce que la société gouvernée par la pensée unique les obligeà faire, et de l’autre ce que dicte leur propre conscience de catholique. Ceci concerne plus particulièrement la prescription de produits abortifs. Les lois nous interpellent. Dans quelle mesure chacun d’entre nous peut-il colaborer au mal? Et quelles sont les limites de cette collaboration. Penser que celle-ci ne concerne que les professions médicales est une erreur grave. Car, par exemple, avec nos impôts nous contribuons à payer les avortements. Face à cette réalité, les consciences se sont littéralement émoussées. Il faut subir cette complicité monstrueuse à des lois parfois iniques. Jusqu’où peut-on aller? C’est ce qu’a tenté de définir cette publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.