Mission : Jour 3 – L’envol se confirme

Rendez-vous à 4h à la base militaire. Nous y arrivons avec un mélange de curiosité et d’appréhension : quelle raison auront trouvée les militaires pour annuler le vol ? Ô surprise, tout est prêt pour notre arrivée ! La Providence a eu pitié de nous, et récompense notre patience par un voyage haut en couleurs. Avant d’embarquer, tous les bagages sont posés sur la piste et reniflés par un chien aux aboiements peu engageants. Puis nous aidons les militaires à tout charger ; il n’y a ni soute, ni sièges, mais juste une ouverture béante dans laquelle il va falloir caser valises, médicaments, volontaires et militaires ! Chacun finit par faire son nid de part et d’autre des bagages, assis par terre ou vaguement adossé à la carlingue. Le décollage est un grand moment sonore et mouvementé. Puis chacun se mure dans un silence obligé par le vrombissement de l’appareil. Nous oublions le confort précaire, trop contents d’être initiés à cette vie militaire atypique.

Enfin, avec plus de 24h de retard, nous entrons dans l’astrodôme de Tacloban ; le site est installé, quelques dizaines de patients sont déjà là, il est temps de commencer à nous rendre utiles. La grande aventure commence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.