CSR N°117 | Du secret médical au respect du malade

Jadis l’essentiel des règles régissant les relations entre les médecins et leurs patients était résumées par le fameux serment d’Hippocrate. La modification des liens entre les malades et les soigants, l’intrusion de la technique, la diffusion des informations médicales par les médias, ont nécessité un approfondissement et une réécriture de ces règles. C’est le nouveau code de déontologie qui a le mérite de préciser un certain nombre de situations. Ces mises à jour ont pour but de protéger les patients dans la mesure où malheureusement les rapports entre les hommes ont profondément changé depuis un demi-siècle; notamment en créant les droits nouveaux qui par le passé allaient de soi car se référant à la morale naturelle. C’était le cas du secret médical et tout ce qui se réfère au respect dû à ceux qui souffrent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.