CSR N°99 | Bien Vieillir

Instintivement, chacun d’entre nous refuse la vieillesse. Parce que son aboutissement naturel mène à notre disparition inéluctable. Chacun a dans son coeur comme une sorte d’instinct d’immortalité. Les artifices et moyens pour préserver le corps sont devenus abondants dans notre société de consommation. Mais l’éternelle jeunesse n’existe pas. La vieillesse est à craindre car elle signifie souvent isolement et solitude. Il existe dans les pays riches des législations sociales qui permettent de faire face aux besoins créés par l’âge et l’altération de la santé. Il est bon de les connaître. Mais la seule immortalité qui puisse exister est celle de l’âme. Et la vieillesse est un moment privilégié de s’y préparer. Elle peut alors, en pratique, être une période extraordinairement féconde. Elle est une ouverture vers l’Eternité, et doit être envisagée avec confiance et bonheur. Car elle donne le temps de tourner le regard vers Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.