CSR N°90 | Dons D’Organes ?

Le don d’organe pose pour les catholiques un dilemme très difficile à trancher.

En effet, l’Eglise considère qu’un tel don est un devoir de charité. Mais elle émet une réserve à savoir qu’il n’est pas question d’interrompre une vie pour en sauver une autre.

Autrement dit, il convient d’être certain que le prélèvement intervient sur une personne considérée comme cliniquementy morte.

Mais elle se garde bien de donner les critères de la mort s’en remettant au jugement dees médecins. Mais à ce jour il n’existe pas de consesus international sur la définition de la mort. Pour autant qu’un etelle définition puisse être donnée.

Dans notre pays 10 000 personnes meurent chaque année faute de greffe cardiaque. La loi française fait de nous tous des donneurs potentiels.

Qu’en penser ? Avec l’aide de spécialistes de très haut niveau, nous tentons de donner des pistes de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.