CSR N°89 | Quelle Société Pour Demain ?

Parler de « crise de civilisation » n’a désormais plus de sens. Car cette crise a été résolue par la prise en main des corps par la bioéthique, des esprits par la société de consommation, des âmes par le développement d’une nouvelle religion appelée « écologie ».

La société transforme ainsi les hommes en moutons de Panurge dont la procréation et la naissance elles-mêmes dépendront de son bon vouloir.

Mais la perversion du sens donné à la destinée de l’homme n’apporte que désespoir, désespérance et mort.Face à cette révolution des esprits et des cœurs, il ne reste plus que l’espérance chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.